Les anneaux olympiques de retour à Anvers, 100 ans après

La ville d’Anvers a inauguré aujourd’hui un monument représentant les anneaux olympiques. Plus d’un siècle après que la 7e Olympiade ait placé Anvers sur la carte du sport au plus haut niveau, le symbole de la tenue des Jeux est à nouveau visible dans la ville. Le monument voyagera avec une exposition pendant quelques mois, parcourant les places importantes de l’histoire olympique anversoire. Il trouvera sa place définitive en septembre près du Stade Olympique du Kiel.

Après la première Olympiques des Jeux modernes en 1896 à Athènes, pas moins de 22 autres villes ont accueilli les Jeux Olympiques d’été. Anvers fait partie de ce club très sélect depuis 1920. Aujourd’hui, un peu plus de 100 ans plus tard, Anvers immortalise les anneaux olympiques en leur donnant une place dans la ville en tant que monument. En souvenir de la VIIe Olympiade et de toutes les performances de haut niveau des athlètes de l'époque. 

« Tout le monde peut faire du sport dans les limites de ses capacités. Pour les uns ça peut être cinq kilomètres par semaine. Pour les autres cinquante. Ça n'a pas d'importance. Tant que vous persévérez, n'abandonnez pas, continuez, tombez parfois, relevez-vous toujours », résume le bourgmestre Bart De Wever. "Si ce monument, si ces anneaux olympiques le rappellent à chaque citoyen anversois, nous rendons un juste hommage aux grands idéaux olympiques que notre ville n'a jamais lâchés au cours du siècle dernier."

Un spectacle virtuel pour inaugurer les anneaux
Il n’est malheureusement pas possible d’organiser une grande fête populaire, mais la ville d’Anvers a réfléchi à une alternative virtuelle pour célébrer l’inauguration des anneaux. C’est à travers une vidéo que le conseil communal invite les habitants et toues les personnes venant d’ailleurs à un moment de fierté et de convivialité. Le film est visible sur olympischestad.antwerpen.be et sur les réseaux sociaux de Sporting A.

Anvers à jamais liée aux anneaux olympiques
Le drapeau olympique avec les anneaux emblématiques - conçus par Pierre de Coubertin, le fondateur des Jeux olympiques modernes - a été hissé pour la première fois à Anvers en 1920. Depuis lors, les anneaux olympiques sont devenus un symbole mondialement reconnu de solidarité entre les nations et les continents, apparaissant tous les quatre ans dans une ville hôte différente. Ce n'est pas la seule tradition olympique qui a été adoptée à Anvers. Lors de la cérémonie d'ouverture au stade olympique, les personnes présentes ont également assisté à un lâcher de colombes blanches de la paix et à la prestation de serment de l'athlète belge Victor Boin, qui deviendra plus tard président du Comité olympique et interfédéral belge (COIB). 

"Olympien un jour, olympien toujours". C'est un slogan qui s'applique aux athlètes olympiques, mais aussi à la ville d’Anvers. Vous êtes une ville hôte des Jeux olympiques pour toujours", déclare Tom Van Damme, vice-président du BOIC. "Il y a cent ans, cela semble une éternité. Pourtant, ce sont les mêmes valeurs qui nous unissent ici aujourd'hui. Nous croyons tous en un sport qui va au-delà du simple divertissement. Plus que jamais, le sport a un rôle important à jouer aujourd'hui. Je tiens donc à féliciter chaleureusement la ville d'Anvers pour cet anniversaire olympique".


Visite avec une exposition itinérante
Les anneaux se trouvent pour le moment au centre sportif Wilrijkse Plein, à deux pas du parc Nachtegalen, où les Belges ont remporté, en 1920, quatre médailles d'or au tir à l'arc. À partir du 7 juin, les anneaux entameront leur voyage à travers la ville et son histoire olympique :

·        Premier arrêt : l’entrée du Zoo où se déroulaient les combats de boxe
·        Deuxième halte sur l’Operaplein, près de l’ancien Palais de Glace
·        Direction ensuite le centre olympique de natation du Wezemberg
·        Pour arriver à la destination finale au Stade Olympique

L’administration anversoise a mis sur pied une exposition itinérante, avec les images et les histoires des Jeux de l’époque, qui accompagnera les anneaux tout au long du chemin.

"Les anneaux itinérants, l'expo et les récits audio constituent le cadre idéal pour que les Anversois ou les fans des Jeux olympiques puissent se remémorer les événements d'il y a 100 ans." explique l'échevine des sports du District d'Anvers, Charlie Van Leuffel. " Prenez le temps de lire les histoires et laissez-vous porter par les histoires audio. Celles-ci vous catapultent 100 ans en arrière et vous permettent de vivre des interviews en direct du passé avec les voix d'acteurs tels que Jan Van Looveren, Ella Leyers, Liesa Naert et Pieter Embrechts."


Anvers en mouvement
Sur olympischespelen.antwerpen.be, les fans peuvent découvrir le parcours des anneaux olympiques et lire leur histoire. Ceux qui souhaitent voir les anneaux en vrai peuvent leur rendre visite et prendre un selfie avec eux. Sur le même site web, vous trouverez de nombreux autres articles sur la VIIe Olympiade et de plus amples informations sur les activités sportives que la ville organise cette année en l'honneur de son titre olympique.

"Olympique un jour, olympique toujours ! Depuis 1920, notre ville a adopté l'esprit olympique et les valeurs olympiques fondamentales que sont le respect, l'amitié et l'excellence. Avec ce monument, Anvers réalise son point de repère olympique et commémore et immortalise ainsi la septième Olympiade, qui est allée bien au-delà du sport et a envoyé au monde un message d'unité, de convivialité et de résilience. Un message qui est très actuel en 2021", déclare Peter Wouters, échevin des sports. "Le COVID-19 a mis en veilleuse notre programme de commémoration olympique, mais aujourd'hui, avec le Sporting A, nous ravivons la flamme olympique et nous comptons sur les anneaux olympiques pour inciter les Anversois à montrer leur côté le plus sportif. À l'instar des écoles, nous invitons désormais nos clubs sportifs à relever une série de défis olympiques.


Plus d'informations : Marleen Jespers, tél. 0476 89 15 31, marleen.jespers@antwerpen.be


Toutes les nouvelles

Encore 36 jours jusqu'aux
Jeux Olympiques d'été Tokyo 2020