Delfine Persoon: “Un coureur de fond s’élançant soudain vers le 200 mètres.”

La boxeuse Delfine Persoon veut se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Malheureusement, avec un statut pro, elle ne peut y accéder. C'est pourquoi, le 1er janvier, elle a franchi le pas vers la boxe amateur.

Cette décision signifie qu'elle sera suspendue pendant deux ans par le Conseil mondial de la boxe (WBC), la plus grande association de titres mondiaux, période pendant laquelle elle sera privée des titres mondiaux du WBC.

Delfine Persoon n'a clairement plus rien à prouver dans le circuit de l'élite. Une seule chose manque à son impressionnante liste d'honneur.
"Seule la participation aux Jeux Olympiques manque à mon palmarès. Dans la boxe d'élite (pro boxe), j'ai tout vécu et j'ai réalisé tout ce que je pouvais. J'ai remporté tous les titres mondiaux à plusieurs reprises dans les plus grandes fédérations de boxe. Depuis 2014, je suis à la première place du classement mondial dans ma catégorie de poids et cette année - et aussi en 2014 et 2015 - je suis à la première place du classement mondial "pound for pound". C'est un classement pour toutes les catégories de poids".

Avant de pouvoir se rendre à Tokyo, Delfine doit se qualifier par le biais d’un tournoi de qualification. Du 13 au 23 mars, elle participera à une compétition de qualification olympique au Copper Box Arena dans le Parc olympique de Londres. Une deuxième chance suivra lors de l'événement mondial de qualification olympique du 13 au 24 mai à Paris.

Boxe olympique contre boxe professionnelle
La boxe olympique et la boxe professionnelle sont deux disciplines totalement différentes. En boxe olympique, les combats ne durent que 3 rounds de 3 minutes chacun. Les combats pros, en revanche, durent 10 rounds pour les femmes et 12 rounds pour les hommes. Delfine a beaucoup de respect pour le niveau de la boxe amateur.

"La boxe olympique ce ne sera pas facile ! Je la compare plutôt à un sprint, alors que la boxe d'élite ressemble plutôt à un marathon. Plus vous vieillissez, plus vous devez commencer lentement. Comparez-le à un coureur de fond s’élançant soudain vers le 200 mètres”.

Un emploi à temps plein à la police fédérale
Outre sa carrière de boxeuse, Delfine Persoon travaille également à plein temps à la Police fédérale de Flandre occidentale.

"Ce n'est pas toujours facile, mais je ne suis certainement pas la seule athlète de haut niveau qui ne parvient pas à vivre de sa carrière sportive et qui doit travailler. Les boxeurs professionnels bénéficient d'un soutien financier de l'ADEPS lors de prestations internationales, ce qui n'est pas le cas de Sport Vlaanderen. C’est délicat, mais si vous voulez vraiment quelque chose, vous foncez, non ? Je ne suis pas toujours présente aux fêtes de famille pendant les vacances car je préfère travailler pour économiser des jours de congé supplémentaires pour la formation. Je ne voyage jamais non plus, pendant les périodes où il n'y a pas de combats, je travaille le week-end, je fais des gardes de nuit, etc. Ce n'est pas agréable pour ma famille et mes amis, bien sûr, mais ils y sont habitués. J'ai aussi des collègues sympathiques qui me soutiennent et sont toujours derrière moi".

Mais ces nombreuses heures supplémentaires ont fini par se faire sentir, Delfine s'est fatiguée et est tombée malade.
"J'avais attrapé le virus du zona, mes réserves étaient épuisées ! Ce virus du zona reste tapi dans votre corps et lorsque vous vous trouvez dans une situation de stress, par exemple lorsque vous travaillez sur un match important, il réapparaît.

En attendant, j'ai changé d'unité au sein de la police fédérale, je fais plus de gardes de jour et moins de gardes de nuit, j'ai plus de régularité et c'est bon pour mon biorythme".

Champion du monde pro ou olympique ?
Le titre de la WBA dans toutes les catégories de poids est le plus élevé que l'on puisse obtenir dans la boxe professionnelle. Et Delphine a déjà remporté ce titre à plusieurs reprises. "Ce sera un grand défi, nous n'avons pas beaucoup de temps de préparation, mais je vais le relever, je vais tout donner !”

La boxe olympique
La boxe amateur, également connue sous le nom de boxe olympique, est au programme des Jeux Olympiques d'été depuis 1904. Jusqu'aux Jeux de Pékin de 2008, seule la boxe masculine était au programme. Ce n'est qu'en 2012, lors des Jeux de Londres, que la boxe féminine est également apparue.

Toutes les nouvelles

Encore 237 jours jusqu'aux
Jeux Olympiques d'été Tokyo 2020